Isolation extérieure : comment améliorer votre confort ?

Isolation extérieure

Publié le : 04 octobre 20228 mins de lecture

Pour vos travaux d’amélioration de confort thermique, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) offre d’excellents résultats. Elle utilise selon le cas des enduits, des bardages ou des vêtures qui ont pour but d’optimiser l’isolation de la construction mais également d’embellir l’aspect extérieur de votre habitat. Le point sur les solutions d’isolation extérieur.

Le principe d’une isolation par l’extérieur

Quelle que soit la technique employée, l’isolation par l’extérieur des murs répond au principe de la pose d’une enveloppe isolante tout autour du bâti de l’habitat ou de toute construction. Ce procédé d’ITE permet notamment d’éliminer les ponts thermiques responsables des déperditions de chaleur. En palliant l’inconvénient des ponts thermiques vous réaliserez donc rapidement des économies d énergie dans votre logement. En effet, les déperditions les plus importantes sont localisées à certaines jonctions, notamment entre les murs et le toit, entre les murs et les menuiseries de fenêtres, entre les murs et les balcons etc. Une ITE va donc permettre d’éviter le phénomène de condensation et la formation de vapeur d’eau que l’on retrouve sur les points les plus froids. La condensation devient la cause de formation de traces noires et de moisissures. La pose d’un isolant en continu va aider à prévenir ce phénomène de condensation en misant :

  • Sur la continuité de l’isolation pour éviter la rupture de ponts thermique
  • Sur l’apport d’une couche d’isolant supplémentaire pour garder la chaleur à l’intérieur du logement en hiver et la fraîcheur en été.

Il faut également souligner l’intérêt d’une isolation par l’extérieur qui vous évite de perdre de la surface habitable à l’intérieur de votre logement. On distingue principalement 3 techniques permettant d’isoler les murs par l’extérieur.

L’isolation par panneaux enduits

Au titre des différents travaux de rénovation possibles permettant d’améliorer le confort de l’habitat, l’isolation par l’extérieur au moyen de panneaux enduits figure en bonne place. Isoler ses murs extérieurs sous enduit consiste à installer des panneaux isolants rigides sur la façade préalablement préparée avant de les recouvrir d’un enduit de façade spécifique. Une étude en amont est indispensable pour vos travaux. Une ITE sous enduit doit en effet être adaptée à la nature des murs pour éviter le blocage des transports de vapeur d’eau dans ces derniers. Cela générerait des problèmes d’humidité avec décollement de l’enduit, apparition de moisissures et à terme une dégradation des murs. Une analyse préalable déterminera donc :

Le matériau isolant à privilégier

Différents types de panneaux isolants existent offrant divers niveaux de performance technique (polyuréthane, polystyrène expansé, laine de roche). Plus le panneau isolant présente un lambda isolation faible, plus la couche d’isolant peut être fine pour arriver à la résistance thermique souhaitée. (Le lambda isolation représente la capacité du matériau à transmettre la chaleur).

La technique de fixation

La fixation mécanique ou collée est compatible avec tous les types de panneaux isolants. Le système mécanique par rail est réservé aux ITE d’habitations soumises aux vents avec pose de panneaux d’isolant en polystyrène expansé. Les panneaux sont ensuite recouverts d’un treillis collé et d’un enduit hydraulique de finition tel que le mortier. On peut aussi poser un enduit mince en plusieurs couches. La rénovation thermique au moyen d’une ITE par panneaux enduits est la plus utilisée mais aussi la plus économique. Elle convient parfaitement aux maçonneries en béton et dérivés. Toutefois, ce mode de rénovation par l’extérieur propose un choix limité d’isolants et les ancrages extérieurs (stores, auvents, etc.) s’avèrent délicats.

L’isolation protégée par un bardage

L’ITE sous bardage (sous ossature) est avant tout un choix esthétique et celui des personnes qui n’aiment pas les enduits de façade. La technique d’isolation par l’extérieur sous bardage consiste à protéger l’isolant au moyen d’un bardage de façade en bois (le plus courant) en PVC ou en métal. Même si la pose d’un bardage bois améliore légèrement l’efficacité thermique d’une ITE plus que tout autre matériau, le choix du bois est surtout lié à l’aspect esthétique du rendu. Dans ce cas de rénovation thermique la technique utilisée va aussi dépendre du type de façade et du type de bardage que l’on aura choisi. Une étude préalable est donc nécessaire. La technique la plus courante comprend :

  • L’installation d’une ossature en bois ou en métal dans laquelle est fixé l’isolant thermique
  • La pose d’un pare-pluie par-dessus l’isolant sauf si ce dernier en est déjà doté
  • Sur le pare-pluie est fixée l’ossature secondaire (généralement en bois) destinée à supporter les lames de bardage. Une lame d’air doit être aménagée pour éviter l’apparition de condensation
  • Le bardage final vient ensuite recouvrir l’ossature secondaire pour protéger l’ensemble de la façade.

Cette ITE est une technique universelle qui s’adapte à tous les type de façades même celles présentant un fort relief. Toutefois, compte tenu de la modification de l’aspect extérieur qu’elle entraîne, il convient de toujours vous renseigner auparavant, dans votre commune ou au sein de votre lotissement, pour savoir si le style est autorisé par les règles d’urbanisme.

L’isolation par vêture

On appelle vêture sur façade une technique d’isolation des murs extérieurs au moyen d’éléments préfabriqués composés d’un isolant composite de haute densité et d’une plaque de parement. Ce procédé se fixe sur les murs extérieurs de la construction, directement sur le bâti déjà existant. Ce type d’ITE est privilégié dans le cadre de la rénovation thermique de bâtiments collectifs, notamment ceux qui abritent des logements résidentiels. Les panneaux de vêture de façade pouvant être de grande taille, ils offrent une esthétique avantageuse, parfaitement adaptée aux immeubles de plusieurs étages.


Plan du site